Anime Black Bullet
Anime Sword Gai Banner

Sword Gai: the Animation

De: Caroline Frost · 31 mai 2018

Un orphelin devient l'hôte d'une épée démoniaque, et doit défendre ceux qu'il aime tout en combattant ses propres démons.


Pourquoi l'humain aime-t-il tant les armes ? Pourquoi sont-elles si belles ?

Oui, Sword Gai est tout aussi ennuyeux que le laisse croire son résumé. Je me suis tout bonnement ennuyée moi-même rien qu'en écrivant cette simple phrase, et pour être franche, cette critique se fonde sur les quatre épisodes que j'ai réussi à me forcer à regarder.

En deux mots : Sword Gai: the Animation est un joli bazar. J'ai remarqué à plusieurs reprises que les contenus asiatiques repris par Netflix tendent à être de pauvre qualité (exception faite de Fullmetal Alchemist: Brotherhood, Forest of Secrets, et une poignée d'autres perles rares), et cet anime me conforte dans mon opinion.

Anime Sword Gai: the Animation Gai Fight Moon Anime Sword Gai: the Animation Gai Fight Jump

Pour commencer, l'intrigue est bien trop disjointe. Le premier épisode tout entier est dévoué à des faits qui prédatent le protagoniste de plus de dix ans, ce qui est énorme pour une série de 12 épisodes ! Sword Gai introduit ainsi des personnages dont on se moque éperdument, et dont l'histoire aurait très bien pu se fondre dans un ou deux flashbacks. Au lieu de cela, on commence directement avec du meurtre, du suicide, et des femmes enceintes qui se font posséder. Belle entrée en matière, en vérité !

Le reste n'est qu'intrigues à peine liées, un méchant qui a apparemment passé 15 ans à massacrer tous les infortunés qui se trouvent sur son chemin pour aucune raison apparente, et une mystérieuse organisation à la bonne volonté de laquelle il est impossible de croire. (Franchement, regardez leur conseil. Il suffit d'un coup d'oeil pour savoir qu'ils nourrissent de sombres desseins.)

Anime Sword Gai: the Animation Council

Les personnages de Sword Gai auraient pu relever un peu la sauce et compenser, mais non. Il y en a tellement, et ils sont tous tellement cliché que l'on arrive à en prédire leurs actions. Le pleurnichard plein aux as ? Check. Le héros torturé ? Check. Le gentil™ ? Yep. La haut-gradée dont le seul rôle est de rester dans un bunker à montrer comme elle porte bien l'uniforme ? Bien sûr. Le héros taciturne ? Oui, oui, il est bien là. Et sa copine inutile aussi, faut-il le préciser. Tout cela est d'un ennui !

Et les personnages principaux ne sont pas mieux que les autres. Le cliché de l'influence apaisante de la bien-aimée a été fait et refait, surtout avec une héroïne (et prêtresse, bien entendu) qui se borne à annôner « Gai ! Gai ! » à longueur de journée, tandis que ledit Gai la traite avec toute la froideur exigée par son type de personnalité.

Anime Sword Gai: the Animation Sayaka

Je n'aborderai pas la manière dont le père adoptif de Gai forge une prothèse à son rejeton à partir d'une lame maléfique qui rend fous tous ses hôtes dans l'espoir qu'il devienne un jour « sa plus grande création »... ce que son petit génie d'apprenti interprête comme une déclaration d'amour.

Et n'oublions pas la tentative de viol dont le scénariste ne pouvait bien entendu pas se passer pour permettre au héros de sauver sa donzelle avec classe.

Anime Sword Gai: the Animation

Force est de reconnaître qu'il y a quand même quelques beaux visuels, que ce soit au niveau des décors ou de l'animation, ce qui doit bien compter pour quelque chose.

Anime Sword Gai: the Animation Colors

Vous l'aurez compris, Sword Gai: The Animation est un ennuyeux bazar. À éviter.


Titre: Sword Gai: the Animation

Nationalité: Japonaise

Studio: DLE Inc., LandQ Studios, Production I.G

Date de diffusion: 23/03/2018

Nombre d’épisodes: 12

Genres: Surnaturel, Fantasy, Action

Ma note: ★☆☆☆☆