KDrama The K2
KDrama The K2 Banner

The K2

De: Caroline Frost · 16 novembre 2016

Ancien mercenaire, Kim Je-Ha (Ji Chang-Wook) est embauché en tant que garde du corps par Choi Yoo-Jin (Song Yoon-Ah), épouse d'un candidat aux élections présidentielles. Choi Yoo-Jin est prête à tout pour installer son mari à la Maison Bleue, y compris séquestrer sa fille illégitime : Anna (Im Yoona).


Redressez-vous et gardez la tête haute. Vos ennemis vous observent.

J'attendais ce drama avec une certaine curiosité mêlée d'impatience. Bien que je ne sois fan ni de Yoona ni de Cho Seong-Ha, dont le personnage m'avait vraiment déplu dans le décevant Neighborhood Hero, le talent de Ji Chang-Wook doublé d'une intrigue visiblement très portée sur l'action me portait à croire en son potentiel. Après une succession de déceptions par des dramas qui auraient dû être palpitants et se sont en fait révélés ennuyeux à mourir (je pense notamment à Descendants of the Sun et Goodbye Mr. Black), je m'interdisais d'espérer.

KDrama The K2 Kim Je-Ha

La surprise n'est pas venue de là où je l'attendais. La performance de Ji Chang-Wook (Healer, Empress Ki), comme d'habitude excellente sans néanmoins être sa meilleure, était attendue, et c'est donc Song Yoon-Ah, dans le rôle de l'époustouflante Choi Yoo-Jin, qui brille dans The K2. Sa performance m'a stupéfié. La moindre de ses expressions en dit plus que mille mots et elle parvient à véhiculer une quantité d'émotions tout à fait bouleversante, que ce soit le rire hystérique mouillé de larmes, la joie euphorique, la rage impuissante ou le désarroi incrédule. Son extraordinaire prestation—jamais encore je n'avais été aussi impressionnée par une actrice—donne à Choi Yoo-Jin toute la puissance que mérite sa complexité. C'est une femme solitaire et malheureuse, cruelle et dure comme le fer, et si profondément tragique que l'on ne peut y rester indifférent.

Sa dynamique avec Je-Ha, interprété par le fabuleux Ji Chang-Wook, en est d'autant plus intéressante : tous deux portent de profondes blessures qui n'ont jamais guéri. Ce ne sont pas des gens bien, loin de là, mais en cela ils trouvent en l'autre une âme-sœur. Brutal et indomptable, Je-Ha est tout aussi puissant que Choi Yoo-Jin, dont la force est différente mais non moins formidable. Leur alchimie crève l'écran et leur relation est d'une complexité et d'une profondeur qui laissent sans voix. Quelle tension, quelle beauté dans les scènes qui les réunissent !

KDrama The K2 Choi Yoo-Jin

On ne peut ignorer la chanteuse Yoona (SNSD) dans le second rôle principal féminin : beaucoup s'inquiétaient de lui voir donner la réplique à Ji Chang-Wook. Il faut admettre que, même si elle a fait beaucoup de progrès au niveau de son jeu, elle demeure le maillon faible de la série. Son personnage met très longtemps à vraiment s'imbriquer dans l'histoire et demeure assez faible comparé à Je-Ha et Choi Yoo-Jin. En effet, ces derniers sont infiniment plus complexes et intéressants que le personnage d'Anna, qui passe le plus clair de son temps enfermée dans sa chambre à se lamenter sur son sort à gros sanglots. Sa ligne de conduite est, par ailleurs, suffisamment erratique pour mettre des bâtons dans les roues de tout le monde sans aider personne. Enfin, elle s'ouvre au monde un peu trop rapidement, ce qui paraît artificiel, surtout pour quelqu'un qui a passé les dix dernières années coupée du monde.

D'autre part, sa relation avec Je-Ha peine également à convaincre car ils n'ont strictement rien en commun, et tout dans leurs passés respectifs porte à croire qu'ils tombent « amoureux » pour une flopée de mauvaises raisons. Victime constante des circonstances comme des gens qui l'entourent, Anna est assez rapidement tournée en sainte, ce qui m'a copieusement ennuyé. Pour une recluse, elle est beaucoup trop gentille, trop effacée, trop élégante, et ses problèmes mentaux semblent passer très vite à la trappe sans affecter ses interactions avec son entourage.

KDrama The K2 Go Anna

En fait, pour être honnête, The K2 aurait été parfait si seulement le personnage d'Anna n'avait pas existé, car elle est vraiment trop faible pour évoluer au milieu d'un groupe de personnages aussi puissants que Choi Yoo-Jin et Kim Je-Ha. Même Jang Se-Joon, interprété par Cho Seong-Ha et qui apparaît beaucoup moins que les deux autres, constitue une force en soi. Les scènes qui l'opposent à son épouse sont criblées d'une tension prouvant que Choi Yoo-Jin et lui forment un couple uni, ou du moins assorti et d'une puissance inégalée. Le potentiel et le pouvoir bouillonnent dans chacune de leurs interactions.

C'est d'ailleurs Jang Se-Joon qui pose le plus de problèmes, car il est très difficile à cerner. C'est en fait là l'un des principaux aspects de la série : aucun des personnages—à l'exception de l'ennuyeuse Anna—n'est tout blanc ou tout noir. Je-Ha lui-même est loin d'être un enfant de chœur, et Choi Yoo-Jin, qu'il aurait pourtant été si facile de rendre cruelle, est tout aussi nuancée.

KDrama The K2 Jang Se-Joon

Outre ces fabuleux personnages et leurs relations, il faut bien entendu mentionner les scènes d'action. Ji Chang-Wook avait mentionné au cours d'une conférence de presse que le tournage de The K2 l'avait épuisé, mais ses efforts on payé car la qualité est vraiment au rendez-vous, et personne ne pourrait douter des qualifications de Kim Je-Ha en tant que combattant surentraîné.

Enfin, un scénario au rythme soutenu et une bande originale basée sur des chœurs tantôt menaçants, tantôt puissants, donnent à cet excellent drama une élégance et une intelligence qui en font un plaisir de tous les instants. À voir absolument.

Titre: The K2

Nationalité: Sud-Coréenne

Avec: Ji Chang-Wook, Song Yoon-Ah, Cho Seong-Ha, Im Yoona

Date de diffusion: 23/09/2016 au 12/11/2016

Nombre d’épisodes: 16

Genres: Thriller, Mystère, Romance, Action/Arts Martiaux.

Ma note: ★★★★★

Cet article apparaît également sur le site K.Owls.

© 2016 DingooDramas